RDC/Carte d'identité nationale: bientôt le début des opérations d'identification de la population par l'ONIP

Daniel Aselo, Vice-Premier Ministre de l'intérieur. Ph cellcom Min intérieur.

Le Gouvernement de la République Démocratique du Congo se dit prêt à accompagner l'ambition soutenue par le plaidoyer fait par les institutions Internationales et regroupements régionaux sous l'initiative de IDENTIFICATION FOR AFRICA, consacrant la date du 16 septembre, comme journée internationale de l'identité.

C'est le Vice-premier ministre, Ministre de l'intérieur, Sécurité, Décentralisation et affaires coutumières, Maître Daniel ASELO OKITO WA KOY qui l'a dit au cours d'une cérémonie organisée à l'immeuble du gouvernement par l'Office national d'identification de la population, (ONIP), en marge de la célébration du plaidoyer en faveur de la consécration de la date du 16 septembre, journée internationale de l'identité.

Le Président de la République, a indiqué le VPM Intérieur, ayant inscrit dans son programme quinquennal, l'identification de la population et la délivrance de la carte d'identité nationale sécurisée à chaque citoyen, le gouvernement de la RDC s'est déjà inscrit sur cette lancée.

Tout d'abord, en mettant en place une commission interministérielle chargée d'élaborer la feuille de route des opérations d'identification de la population, de l'enrôlement des électeurs et du deuxième recensement de la population et de l'habitat. Ensuite, en garantissant de son accompagnement tant financier que technique durant ces opérations.

Pour sa part, le Directeur Général de l'ONIP, Richard Ilunga NTUMBA a fait remarquer la nécessité pour la RDC de soutenir ce plaidoyer des Nations-Unies. A l'encroire, près de 100 millions des congolais ne possèdent pas d'identité légale. Cela signifie que beaucoup naissent, vivent et meurent sans laisser de traces dans un registre officiel quelconque. D'où l'urgence de soutenir le travail de l'ONIP.

Des assurances du Vice-premier ministre, ministre de l'intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières au Directeur Général de l'Onip suite à sa requête.

"Le Gouvernement de la RDC ne dispose que de l'ONIP comme institution habilitée à identifier la population" a dit Maître Daniel ASELO.

En sa qualité de patron de l'intérieur, Daniel ASELO promet tout son accompagnement au travail de l'Onip et invite la population congolaise à rester en éveil car dans un délai proche, les opérations d'identification de la population seront lancées par l'Onip sous supervision de son autorité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *