Haut-Uele / Transco: «Aucune route de la province n’est dans cet état, ce sont celles de la Tshopo d’où ont transité les bus », (Cellcom/ Gouverneur)

Les bus Transco embourbés dans la province de la Tshopo.

Des images de deux bus Transco embourbés sur une route provinciale sans asphalte ont circulé la matinée de ce mardi 12 octobre 2021 sur la toile. Des images qui ont conduit certains internautes à confirmer, sans vérifier, que ces routes sont celles de la province du Haut-Uele où une dizaine de bus ont été remis pour le transport des personnes et de leurs biens.

Contacté par ELECTION-NET.COM, le Coordonnateur de la cellule de communication du gouvernorat du Haut-Uele, José-Junior Owawa a qualifié de montage qui n’a rien avoir avec la réalité.

« Aucune route de la province du Haut-Uele n’est dans cet état, ce sont plutôt des routes de la province de la Tshopo d’où ont transité les bus. Les bus, après les avoir embarqué dans le bateau à Kinshasa, sont passés par Kisangani avant de prendre la route pour le Haut-Uele jusqu’à Isiro. Il fallait passer par cette route là avant d’arriver à Nia-Nia. Ce sont des montages fabriqués par des ennemis de la province du Haut-Uele qui ne sont pas d’accords avec ce qui est en train de se faire sur place, une province jadis sinistrée et maintenant en voie de développement », a-t-il expliqué. Avant d'ajouter qu’il s’agit d’un combat politique contre gouverneur Baseane Nangaa et la population du Haut-Uele.

«Envoyer des bus Transco dans la province du Haut-Uele est une décision du chef de l’Etat. Alors comment les gens pensent qu’elle peut être légère ? Pour votre gouverne, il y a eu plusieurs équipes de dirigeants de Transco qui sont passés ici à Isiro, commençant par le comité Bongi, pour inspecter et visiter toutes les infrastructures de la province, accompagné du chef de la Maison civile du président de la République. Et la conclusion était qu’à 60 pourcents, le Haut-Uele était l’une des provinces qui a des meilleures routes », a poursuivi José-Junior Owawa.

Il sied de signaler que "la province du Haut-Uele dispose d’un réseau routier estimé à environ  4 212 Km. À ce jour les axes routiers réhabilités où le trafic est fluide sont les suivants : Route Nationale n° 26 : Axe Isiro – Mungbere – Watsa - Durba : 344 Km ; Axe routier Watsa – Bho (limite avec l’Ituri) : 85 Km ; Route Nationale n° 25 : Nia-Nia – Salisa : 54 Km ; Route Provinciale Prioritaire 426 : Axe Isiro – Rungu – Ameta (21 Km de Niangara) : 127 Km ; Route Provinciale Prioritaire 420 : Axe Ameta (21 Km de Niangara) – Dungu : 83 Km ;  Route Provinciale Secondaire 413 : Axe Isiro – Ibambi – Bole Bole via brettelle Dikindi : 100 KmBretelle Ibambi – Gombe – Bapipio : 15 Km ; Axe routier Ameta (21 Km de Niangara)-Niangara : 21 Km travaux en cours ; Voirie urbaine d’isiro : 60 Km ; Voirie urbaine de Watsa : 30 Km", a-t-il fait remarquer en soulignant en outre que À ceci s’ajoutent les constructions des bancs sur la rivière Nepoko à BOLE BOLE qui est déjà opérationnel, à LEGU : en cours de construction et à OBONGONI : en cours de construction.

Liévin Luzolo

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *