RDC-Burundi: à Bujumbura, Samy Adubango promet l'amélioration de conditions de travail des diplomates congolais

Le Vice-minafet Samy Adubango Awotho. Ph cellcom Vice-minafet.

Poursuivant sa mission officielle en République du Burundi, le Vice-ministre des Affaires Etrangères de la RD Congo a été reçu, ce samedi, en tête-à-tête, par le Chef de la diplomatie Burundaise l'ambassadeur Albert Ashingiro.

De prime abord, le vice-ministre Samy Adubango a commencé sa journée par la séance de visite de l'Ambassade de la RD Congo au Burundi. Accueilli par le Chargé d'affaires, le Warrior du gouvernement congolais a dû passer en revue tous les bureaux de l'Ambassade et s'est rendu compte de la situation sociale des agents de la mission diplomatique de la RDC à Bujumbura. Faisant d'une pierre deux coups, il s'est entretenu avec les fonctionnaires de l'Ambassade de la RDC au Burundi. Samy Adubango Awotho s'est acquitté d'un devoir républicain en prêchant aux diplomates congolais de préserver, en tout état de cause, l'image de marque de la RDC au Burundi, et de ce fait d'adopter un climat d'harmonie et de collaboration entre eux.

Ensuite, en longeant la belle avenue dénommée avenue de la RDC, il s'est rendu à la résidence officielle de l'ambassadeur congolais en poste à Bujumbura sur une concession de plus ou moins deux hectares. Devant la presse, le Digne fils de Mahagi a émis les voeux de ne ménager aucun effort pour faire part à la hiérarchie nationale du pays pour que ce patrimoine soit revêtu de sa belle robe qui faisait jadis la fierté de la RD Congo au pays du Héros Melchior Ndadaya.

Après cette visite, le vice ministre des Affaires Etrangères de la RD Congo est allé rencontrer le ministre burundais des Affaires Etrangères et de la coopération au développement de la République du Burundi, l'ambassadeur Albert Shingiro qui lui a réservé un accueil chaleureux au bord du majestueux lac Tanganyika pour parler fraternité légendaire et coopération internationale entre les deux pays amis.

Dans un tweet du Chef de la diplomatie Burundaise et nouveau Président élu du Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale, l'on peut notamment lire que le renforcement des liens bilatéraux était au centre des discussions entre les deux personnalités.

Au demeurant, force est de souligner que le Notable de l'Ituri était hier face aux participants à la 51ème réunion du Comité consultatif permanent des Nations unies chargé des questions de sécurité en Afrique centrale. Dans son discours potentiellement persuasif, Samy Adubango Awotho a été honoré par le pays hôte de ces assises de prendre parole pour prononcer la motion de remerciements au nom de tous ses collègues ministres participants qui ont la charge des Affaires Etrangères de leurs pays respectifs.

Élection-net.com/cellcom Vice-minafet