RDC/BCDC-Equity: ” Cette fusion va changer les rapports de force sur le marché”, (Al Kitenge)

Al Kitenge, analyste économique/ photo tiers

Ecouter cette information

Les réactions ne cessent de tomber au lendemain de l’annonce du rachat de la majorité des actions de la Banque Commerciale du Congo par Equity Group Holdings. Analyste économique, le Directeur Général de Synergie Groupe, Al Kitenge a, dans une interview accordée à election-net.com, fait savoir que la fusion des deux entités est une aubaine pour le système bancaire congolais pour sa compétitivité.

“On se dirige vers une banque de bonne taille et solide du point de vue des avoirs propres. Cela va changer les rapport des forces sur le marché”, a-t-il indiqué.

A lire aussi “Equity est mieux que Forrest, mais n’est pas l’actionnaire de choix pour la RDC “, (Noël Tshiani)

Grâce à ce rachat des actions de Georges Forrest évaluées à 95 millions de dollars américains soit 66,53%, EGHL ambitionne de porter son total bilan à plus de 2 milliards de dollars américains sur le marché congolais représentant ainsi 20% de la valeur globale du groupe.

Et pour Al Kitenge, “la fusion fera de Equity Bank, la première bande de la République Démocratique du Congo et confiera à celle-ci des marges importantes de manœuvre sur le marché”.

Forte de son capital de 9,7 milliards de dollars américains, la banque Equity très implantée dans la sous-région de grands Lacs notamment au Kenya, en Ouganda, en Tanzanie, au Soudan du Sud ou encore au Rwanda est “surtout un réseau des banques avec l’impact dans le cadre de la ZLECA et elle se prépare à jouer un rôle important”, fait remarquer cet entrepreneur.

Il faut signaler que la BCDC est la deuxième acquisition du groupe Equity Bank en RDC après Procreditbank.

José-Junior Owawa