RDC/Bancarisation de la paie des agents de l’Etat : le calvaire des fonctionnaires en situation de handicap à Kahemba (Kwango)

Junior Kinzeba. Ph Enet

Si plusieurs fonctionnaires de l’Etat ont remarqué un changement dans leurs rémunérations depuis l'application de la bancarisation, qui a aussi permis à la nation congolaise de sécuriser le salaire et la carrière des agents et fonctionnaires de l'Etat, il n’en est pas du tout question pour les personnes en situation de handicap. Ces dernières doivent non seulement parcourir des longues distances pour toucher leurs salaires, mais aussi se plier aux caprices des banques partenaires de l’Etat congolais.

C’est le cas de la cité et territoire de Kahemba où les fonctionnaires de l’Etat en situation de handicap doivent attendre plusieurs mois avant de toucher à leurs rémunérations. Et pendant ces temps, ils ne vivent que de la mendicité et des emprunts auprès des banques « Lambert ».

Une situation dénoncée auprès d’ELECTION-NET.COM par Junior Kinzeba, secrétaire exécutif de la FOSEDES, une structure à caractère défendant et promouvant les personnes en situation de handicap.

« Depuis l’avènement de la bancarisation, les personnes vivant avec handicap dans la cité et territoire de Kahemba sont dans une situation inquiétante. Et cela risque de créer l’exode rural pour des personnes en situation de handicap qui risque d’aller vivre de la mendicité ailleurs pendant qu’elles ont la compétence de pouvoir gagner leur vie sans mendicité », a indiqué Junior Kinzeba.

Et d’expliquer :

« Les difficultés sont au niveau des banques mobiles. L’Etat disponibilise de l’argent à temps mais dans notre territoire de Kahemba, cela arrive en retard de trois mois. Et c’est au quatrième mois que l’argent arrive pour payer les fonctionnaires de l’Etat parmi lesquels, les personnes en situation de handicap. Et pendant ce temps de retard, les personnes en situation de handicap, qui ne peuvent pas faire autre travail que l’enseignement par exemple, ne vivent que de la mendicité et des emprunts auprès des banques Lambert et vont rembourser avec beaucoup d’intérêts. Et quand vous avez votre salaire, vous remboursez directement la personne valide auprès de qui vous avez emprunté ».

Une situation qui ne favorise pas la quiétude auprès de cette catégorie des personnes qui sont aussi fonctionnaires de l’Etat mais victime du retard que prennent les banques pour leur payer.

Un plaidoyer pour le secrétaire de la FOSEDES, Junior Kinzeba, qui demande l’implication personnelle de la ministre déléguée auprès de personnes en situation de Handicap, Irène Esambo, pour implanter des structures bancaires à Kahemba territoire et cité. Ce, pour permettre aux fonctionnaires de l’Etat en situation de handicap dans cette partie de la province du Kwango, d’être rémunérés à temps.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *