RDC/Audience refusée au Premier ministre à la présidence: le rendez-vous est pris pour ce vendredi au Conseil des ministres

Le président Tshisekedi et le premier ministre Ilunkamba. Photo de tiers

Le premier Ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba n’a pas rencontré le président de la République le mercredi, «pour tirer au clair» sur les récentes ordonnances présidentielles dont il avait déclaré n’avoir pas été informé.

A en croire les sources proches de la présidence de la République, « Le Président de la République l’a renvoyé au Conseil des Ministre de vendredi », tout en précisant que Félix Tshisekedi est toujours mécontent de la déclaration du Premier ministre lu par son porte-parole avant la demande d’audience.

Pour le constitutionaliste et député national André Mbata qui est intervenu ce jeudi sur les ondes de la radio Top Congo, le premier Ministre s’est maladroitement comporté en s’adressant au chef de l’Etat à travers un communiqué.

Pour moi, il n’y a pas crise. Le premier ministre s’est maladroitement exprimé. Il ne peut pas communiquer avec le Président de la République par un communiqué. C’est inadmissible», a-t-il déclaré.

Un avis que relaye un analyste politique indépendant qui estime que «le premier ministre ne devrait pas solliciter une rencontre avec le chef de l'Etat par l'intermédiaire de son porte- parole, en plus par communiqué de presse. Où sont les hommages les plus différends dûs à son rang? », s’interroge-t-il.

Rappelons que le premier ministre, en déplacement jeudi 16 et vendredi 17 juillet à Lubumbashi, affirme que les récentes ordonnances présidentielles ont été contresignées par le ministre de l'Intérieur, qui assurait son intérim. Or, le contreseing «relève de la compétence exclusive attachée à la qualité du premier ministre», estime le chef du gouvernement.

Son contreseing constitue «le gage de l'équilibre des pouvoirs entre le président de la République et le premier ministre, qui est l'émanation de l'Assemblée nationale», proteste-t-il dans une déclaration lue par son porte-parole qui a demandé tirer l’affaire au clair, une fois de retour à Kinshasa.

Dossier à suivre !

Liévin LUZOLO