RDC: Au moins 11 000 réfugiés congolais en Ouganda, Un record en 24 heures

La population congolaise fuit les combats qui opposent l'armée régulière aux rebelles du M23 dans l'est de la République démocratique du Congo. Selon le HCR, l'agence des Nations Unies pour les réfugiés, ils sont environ 11 000 personnes à traverser la frontière vers l'Ouganda depuis dimanche soir.

"Quelque 8 000 demandeurs d'asile ont traversé la ville de Bunagana et 3 000 autres au poste frontière de Kibaya dans le district de Kisoro. Tous deux se trouvent à environ 500 km au sud-ouest de la capitale ougandaise Kampala. Les nouveaux arrivants ont dit au personnel du HCR que des combats se déroulaient dans les villages de Binja, Kinyarugwe et Chanzu. De nombreuses personnes sont venues avec des ustensiles de cuisine, des nattes de couchage, des vêtements et du bétail, rassemblées à la hâte alors qu'elles fuyaient. Certains semblent retourner dans des zones reculées à proximité de la frontière" explique la porte-parole du HCR Shabia Mantoo dans ce communiqué citant plusieurs témoignages.

Le personnel de l'agence de l'ONU estime que ce nombre représente le plus grand afflux de réfugiés en une seule journée dans le pays depuis plus d'un an. 

Les combats entre les milices et les forces armées congolaises se déroulent dans le territoire de Rutshuru au Nord-Kivu et la grande majorité de ceux qui ont traversé la frontière sont des femmes et des enfants.

Le HCR et le bureau du Premier ministre ougandais, qui gère plusieurs centres de transit pour les demandeurs d'asile le long de la frontière congolaise, répondent à l'urgence en coordination avec les autorités locales et de district. Le HCR a déjà transféré environ 500 demandeurs d'asile vers le centre de transit voisin de Nyakabande, qui peut accueillir jusqu'à 1 500 personnes.   

Les demandeurs d'asile à Nyakabande sont soumis à un dépistage du COVID-19, enregistrés et reçoivent de l'eau, de la nourriture, des abris collectifs et d'autres articles tels que des couvertures. Un système est en place pour identifier et suivre rapidement les personnes ayant besoin d'une assistance d'urgence. 

Plusieurs partenaires répondent également à l'urgence, notamment Care and Assistance for Forced Migrants, Medical Teams International, Save the Children, la Croix-Rouge ougandaise et le Programme alimentaire mondial.  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *