RDC/AstraZeneca: Martin Fayulu, va-t-il mourir ?

Martin Fayulu bénéficie sa dose de vaccin

L'interview du président Tshisekedi accordée à Top Congo et à la RTNC, le mercredi dernier à Goma au Nord-Kivu, ne cesse d'enregistrer les réactions dans l'opinion.

Si sur le plan politique et sociale, beaucoup sont ceux qui qualifient cette sortie médiatique de vérités brutes, sur le plan sanitaire par contre, les propos du chef de l'État sur le vaccin Astrazeneca, laissent perplexes les Congolais qui estiment que leur chef d'État ne les a pas protégé.

Le président Tshisekedi a laissé entendre qu'il a eu raison de ne pas se faire vacciner au covid19 avec le vaccin Astrazeneca. Car ce dernier avait des répercussions sur la santé, conduisant, voire à la mort. Avant d'annoncer qu'il se fera vacciner prochainement avec un autre vaccin.

"Je n'ai pas eu tort en parlant d'AstraZeneca (…), il y a un problème avec ce vaccin (…), … Au Rwanda, il y a eu quatre décès, quatre décès de personnes qui étaient vaccinées deux fois d’AstraZeneca et qui ont recontracté le virus et malheureusement en sont décédées. Quatre, donc, ça veut dire qu’il y a un problème avec ce vaccin", avait déclaré le président Tshisekedi.

Et d'annoncer :

"Les prochains vaccins qui arriveront, vous verrez, ma femme et moi, nous allons nous faire vacciner".

Les Congolais abandonnés ?

Et pourtant, depuis le mois dernier, les Congolais sont appelés à se faire vacciner contre la covid19 dans les hôpitaux préparés à cet effet. l'Astrazeneca c'est le vaccin que la RDC a réceptionné pour administrer à sa population contre la covid19.

Pour servir d'exemple, certaines personnalités politiques se sont faites vacciner et ont sensibilisé la population à faire autant. C'est le cas de Martin Fayulu, président de l'ECIDE.

"Responsabilité, j’ai été vacciné contre la COVID-19 ce matin à Kinshasa. Bien que le vaccin ne soit pas obligatoire, je recommande néanmoins aux congolais de se faire vacciner pour se prémunir de la COVID19", avait tweeté l'opposant après avoir pris sa dose de vaccin le 10 juin dernier.

Martin Fayulu, va-t-il mourir ?

Inquiets de la dernière sortie médiatique du président Tshisekedi qui a récusé ce vaccin, certains analystes estiment que le Chef de l'État ne devrait pas laisser ses compatriotes se faire vacciner avec un vaccin sur lequel il a lui-même des doutes.

"Pourquoi le président Félix a laissé les Congolais se faire vacciner avec un vaccin sur lequel lui-même a des doutes ? C'est une situation très grave pour le Président qui a pris l'engagement de protéger les Congolais en tout temps et en tout lieu", a regretté Me Jean-Claude Katende de l'ASADHO.

"Et Martin Fayulu qui s'est fait vacciner avec Astrazeneca, va-t-il mourir ?", s'est interrogé un habitant de Kinshasa contacté par Election-net.com.

L'OMS rassure

Réagissant aux propos du Chef de l'État Congolais, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a déclaré que lAstrazeneca et Pfizer sont sûrs et efficaces”.

''Des études sur les vaccins AstraZeneca et Pfizer - expédiés vers les pays africains par COVAX - montrent que 2 doses de ces vaccins offrent une efficacité élevée contre les infections graves, l'hospitalisation ou la mort avec les variants Alpha, Beta et Delta'', a affirmé ce jeudi sur tweeter le Dr Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l'OMS pour l'Afrique.

Et de préciser :

"Les vaccins autorisés par l'OMS pour une utilisation d'urgence ont prouvé des millions de fois qu'ils sont sûrs et efficaces", a-t-elle souligné, exhortant toutes ''les autorités réglementaires nationales et régionales à accepter ces produits vitaux''.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *