RDC/Assemblée provinciale de Kinshasa : Godé Mpoy sur une chaise éjectable

Gode Mpoyi Kadima ,président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa

Le Président de l'Assemblée provinciale,' de Kinshasa, Godé Mpoy, est visé par une pétition de déchéance. Les élus provinciaux de la ville province de Kinshasa lui reprochent d'opacité dans la gestion financière, dictature et autres griefs.

Gerry Dikala, l'un des députés pétitionnaires donne les motivations de cette action parlementaire, indiquant que Godé Mpoy a installé la dictature au sein de l'hémicycle.

"Il y a mégestion au sein de l'assemblée, petit à petit il devient dictateur et tant d'autres griefs mis à sa charge. Voilà pourquoi nous avons jugé bon de lui retirer notre confiance", a-t-il confié à la presse ce dimanche 27 décembre dans la soirée.

Sur les conditions de recevabilité de cette pétition de déchéance, "le règlement d'ordre intérieur de l'Assemblée provinciale de Kinshasa exige le 1/10 des députés.

"Nous avons déjà 48 signatures, donc nous avons largement dépassé le nombre requis. Hier nous sommes allés introduire notre pétition avec le député Mbonzi wa Mbonzi, nous avions trouvé que le siège de l'assemblée était fermé et les mandatés à cet effet on a empêché les députés d'accéder à l'hémicycle", a-t-il conclu en réaffirmant leur intention de revenir à charge ce lundi 28 décembre pour le même objectif.

BMB