RDC/Arrestation d'Eteni Longondo: une suppression "des points noirs qui caractérisaient l'action de la justice", JC Katende

Docteur Eteni Longondo, Ministre de la Santé.

Plusieurs réactions enregistrées, après la mise en détention de l'ancien ministre de la Santé, Eteni Longondo, accusé de détourner des fonds alloués à la riposte contre le Covid-19, par l'Inspection Générale des Finances (IGF).

Pour Jean-Claude Katende, président national de l'Association Africaine de Droits de l'Homme (ASADHO), qui salue l'Etat de droit en RDC, après cette arrestation de l'ancien ministre issu de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), la justice vient de supprimer un des points noirs qui caractérisaient son action contre la corruption et le détournement, tout en indiquant que cette justice soit la-même pour tous.

"(…) Avec cette action, la justice congolaise vient de supprimer un des points noirs qui caractérisaient son action contre la corruption et le détournement des fonds publics. La justice doit être la même pour tous", a-t-il écrit sur sa page officielle parcourue par election-net.com le samedi 28 août 2021. Ce, avant de poursuivre, "Vive l'État de droit."

Pour rappel, Eteni Longondo a été placé sous mandat d’arrêt provisoire, vendredi 27 août 2021, au terme d’une audition au parquet général près la Cour de cassation à Kinshasa. Il a passé sa première nuit à la prison centrale de Makala.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *