RDC : Après les Catholiques, les chefs des institutions rencontrent les Protestants

Les principaux chefs d'institutions à savoir le sénat, l'assemblée nationale, le gouvernement et la présidence de la République, ont rencontré jeudi dernier, le président de l'Église du Christ au Congo, le pasteur André Bokundoa

Mboso N'kodia de la chambre basse du parlement, Bahati Lukwebo de la chambre haute, Sama Lukonde, premier ministre, et François Beya, conseiller principal en sécurité du Chef de l'État, ont rencontré le pasteur André Bokundoa au sein de la cathédrale du centenaire protestant où ils ont eu un tête-à-tête, rapportent les sources concordantes.

"Au bout de deux heures d’échanges, Christophe Mboso Nkodia a rappelé le caractère régulier et familier de ces genres de visite auprès de celui que tout le monde considère d’abord comme un père spirituel. D’après lui, ils ont eu des échanges fructueux, et ont coupé court aux folles rumeurs essentiellement véhiculées dans les réseaux sociaux faisant état d’un conflit entre l’Etat et l’ECC ou moins l’église catholique", apprend-t-on.

De sa part, selon les mêmes sources, "le révérend André Bokundoa a, également, qualifié de fructueux ces échanges. Il s’est dit heureux et honoré de recevoir les grands animateurs des principales institutions du pays".

Notez que les Églises catholique et l'ECC n'avaient pas signé le procès verbal conduisant à l'élection de Denis Kadima, par les confessions religieuses, à la présidence de la Céni. Ces dernières ont toujours dénoncé la proximité du président de la centrale électorale avec le régime actuel.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *