RDC-alternance politique: "Pour Moïse Katumbi, c'est aux Kinois qu'il faut rendre hommage", Frank Diongo

Ph Enet/ Théo Liko

Franck Diongo, président du MLP s'est personnellement rendu à l'aéroport de N'djili pour accueillir Moïse Katumbi.

Dans une interview à la presse, ce dernier a rappelé le mobile du déplacement de Moïse Katumbi avant de préciser que, Katumbi est venu aussi rendre hommage aux Kinois qui se sont battus afin que l'alternance politique en République démocratique du Congo (RDC) soit effective.

"C'est depuis 5 ans que Moïse Katumbi n'est pas arrivé à Kinshasa. Il arrive pour prendre part aux consultations du chef de l'État Félix Tshisekedi et aussi remercier les Kinois qui l'ont soutenu pendant qu'il était en exil", a-t-il dit avant de poursuivre:

"Pour Moise Katumbi, c'est grâce aux Kinois que Kabila n'a pas changé la constitution, grâce aux Kinois que Kabila n'a pas été candidat. Donc pour Moïse Katumbi l'alternance c'est aux Kinois qu'il faut rendre hommage".

Il a en outre rappelé que: "Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba, Franck Diongo, Diomi Ndongala" avaient été victimes "de la dictature de Monsieur Kabila"

Évoquant la question des consultations initiées par Félix Tshisekedi, le président du MLP, estime qu'il n'y a que des issues qui peuvent sortir de ces dernières.

"Les consultations ne peuvent aboutir qu'à deux choses soit le changement de la majorité avec la nomination d'un informateur. À défaut de ça, c'est la dissolution du parlement et l'organisation des nouvelles élections anticipées qui exclut totale la coalition" tranche-t-il.

Joël Mesa Nzuzi et Théo L.