RDC/Affaires étrangères : le gouvernement affecte 20 milliards FC pour redynamiser la diplomatie

Chrystophe LUTUNDULA. Ph de tiers.

Le gouvernement de la République Démocratique du Congo affecte 20 milliards FC (10 millions USD) comme acompte aux efforts de redynamisation de la diplomatie, a déclaré le Ministre de la Communication et Médias, porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya. Tout est parti du point qu’a fait le ministre des Finances Nicolas Kazadi  sur la situation des finances au cours de l'année 2021.

L’argentier congolais a, au cours de la 35e réunion du Conseil des Ministres, indiqué que les recettes mobilisées par les régies financières durant l'année qui s'est achevée ont atteint un niveau historique de 12 mille milliards de FC, soit près de 6 milliards USD indiquant une augmentation de 65% par rapport aux recettes réalisées en 2020. Par conséquent, une somme de 20 milliards FC  a été disposée pour la redynamisation de la diplomatie congolaise.

"Le mois de décembre a connu une recette exceptionnelle de près de 50 milliards FC soit 25 millions USD dûs au paiement de bonus de signature lié au renouvellement de la convention pétrolière avec la société Perenco, l'entièreté de cette recette a été affectée aux interventions du gouvernement à travers le bureau central de coordination en vue de désaffectation suivante : 20 milliards FC affectés au projet de développement pour les territoires de Moanda ; 20 milliards FC comme acompte aux efforts de redynamisation de la diplomatie congolaise tels qu'adopté en conseil des ministres, 10 milliards FC en complément à d'autres projets d'investissement du gouvernement", a précisé Patrick Muyaya vendredi 07 janvier 2021.

Notez que le Vice-premier ministre, Ministre des Affaires étrangères et Coopération internationale, Christophe Lutundula Apala Pen’Apalail a déjà jeté les jalons de la redynamisation de ce secteur et posé des actions à impact direct. Son principal cheval de bataille : redorer l’image de marque de la diplomatie congolaise en remettant de l’ordre dans les missions diplomatiques et consulaires de la RDC ; garantir le paiement des loyaux pour les locaux des ambassades ; assurer les frais de fonctionnement et de prise en charge des soins de santé conséquents aux agents du Ministère.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *