RDC/Affaires Etrangères : Agressé par le Dircaba de son titulaire, le vice-ministre Samy ADUBANGO en danger

Le Vice-minafet Samy Adubango. Ph cellcom Vice-minafet.

Incroyable mais vrai, le cabinet du Vice premier ministre, ministre des Affaires étrangères Christophe Lutundula est en insécurité totale depuis le weekend dernier où son vice-ministre, Samy ADUBANG, a été agressé par le Directeur de cabinet adjoint de Christophe LUTUNDULA qui n’est autre que Mpetshi Woto Bernard.

Selon une source au sein du Ministère, le Dircaba de Christophe Lutundula « a commencé par pointer du doigt, samedi dernier, le vice-ministre Samy Adubango dans son bureau de travail. Il s’en est suivi des injures à haute et intelligible voix. Et ce, en présence du Directeur de cabinet du Vice premier ministre, ministre des affaires étrangères ».

« C’est autour de la composition du cabinet que le Vice-ministre s'entretenait en bon père de famille, avec les deux Directeurs. Sur l'ensemble des membres du cabinet, soit près de 60 agents, le Directeur de cabinet adjoint, parlant prétendument au nom du Vice-premier ministre, ministre des affaires étrangères, se justifiait à tort que le Vice-ministre des affaires étrangères n'avait droit qu'à huit [8] collaborateurs, tous sélectionnés parmi le personnel d'appoint et non du personnel politique. Chose illégale et qui frise la bonne collaboration entre les deux membres du gouvernement ayant la charge de la diplomatie congolaise », explique la même source.

Comme si cela ne suffisait pas la seule journée de samedi 14 aout, indique une source policière, le même Mpetshi Woto Bernard a voulu parachever, ce mardi 17 août 2021 son forfait en, cette fois-ci. S’amenant avec lui un groupe de badauds pour en découdre avec Samy Adubango, il a brutalisé les forces de l’ordre commis à l’entrée du cabinet du ministère, car ces derniers lui ont empêché l’entrée.

« Il est venu encore ce mardi avec une délégation des personnes non autrement identifiées pour forcer l'entrée au cabinet, alors que le Vice-ministre des affaires étrangères est dans son Cabinet de travail depuis 7 heures du matin pour ses lourdes charges d'Homme d'Etat. Les policiers lui empêché l’accès mais lui tenait à entrer dans le cabinet ».

Jusque-là, aucune réaction officielle du côté du chef du gouvernement, le premier ministre Sama Lukonde, aucune réaction non plus et surtout du côté de Christophe Lutundula, vice-premier Ministre des Affaires étrangères.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *