RDC/Affaire Minembwe : Emmanuel Ilunga met en garde Moïse Nyarugabo

Emmanuel Ilunga ,photo de tiers

Après la sortie médiatique de Moïse Nyarugabo sur l'interpellation du ministre Azarias Ruberwa sur l'érection de Minembwe en commune rurale, Emmanuel Ilunga dénonce selon lui, les menaces à peine voilées proférées par Nyarugabo à la paix et le développement de la RDC, République Démocratique du Congo.

Emmanuel Ilunga, ancien ministre des congolais de l'étranger fait observer,
"…nous n'avons pas de problème de racisme, ni ethnique, dire que certaines communautés se lèvent contre une, ça n'existe pas au Congo RDC. Notre nation a de bases solides"a-t-il déclaré ce samedi 30 octobre devant la presse.

Et de poursuivre,
"…s'il y a des étrangers qui veulent vivre comme nous, nous sommes d'accord, nous n'avons aucun problème à ce sujet, mais il ne faut pas utiliser des menaces à peine voilées pour obtenir un résultat, ça nous ne serons jamais d'accord parce que personne ne va marcher face aux chantages ou à des menaces à peine voilées"a-t-il conclu

Rappelons que Moïse Nyarugabo a évoqué une supposée persécution contre la communauté Banyamulenge dont il est originaire, par le simple fait que le ministre Azarias Ruberwa ait été interpellé à l'assemblée nationale pour être interrogé sur les questions d'érection et installation de Minembwe en commune rurale.

BM