RDC/Affaire Chebeya : " il faut réouvrir le procès où Kabila devra également être entendu", Carbone Beni

Le coordonateur du mouvement citoyen Filimbi, Carbone Beni, expliquant à la Police le but de la manifestation. Kinshasa 4 juillet 2020. Photo ENET/Patrick Abeli

Dans une interview accordée à la rédaction Election-net.com, ce mercredi 10 février 2021, Carbone Beni wa Beya, défenseur des droits de l’homme, militant pro-démocratie congolais et co-fondateur du mouvement citoyen Filimbi, appelle la justice à mettre la main sur le général Numbi, considéré comme l'acteur principal du double meurtre de Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana.

Espérant à la réouverture du procès, Carbone Beni, estime que l'ex président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila devrait être attendu.

"Il faut arrêter Numbi et réouvrir le procès ou Kabila devra également être entendu.
Que la justice recouvre le procès, avec au minimum une détention préventive de Numbi", a-t-il dit à Election-net.com, ce mercredi 10 février.

Cette déclaration de Carbone Beni est faite suite à des nouvelles révélations troublantes faites par deux policiers dont Hergil Ilunga, qui revendique être membre du commando de sept policiers chargés d'exécuter les militants des droits de l'homme congolais Floribert Chebeya et son chauffeur Fidèle Bazana.

Joël Mesa Nzuzi