RDC/Affaire Bukanga-Lonzo : Matata Ponyo lâché par Louise Munga

Illustration de Bukanga-Lonzo

L’étau se resserre de plus en plus sur Matata Ponyo. Après son ancien ministre d’agriculture, JC. Vahamwiti, c’est l’ancienne ministre de portefeuille qui lâche l’ancien Premier ministre et passe à table. Selon les sources crédibles, Louise Munga a nié toute responsabilité dans la signature du contrat avec la societé sud-africaine Africom.

Preuve à l’appui, Louise Munga indique qu’elle a reçu l’ordre de signer, dans les 12 heures qui suivent, ce contrat avec une entreprise qu’elle ne connaissait ni d’Adam ni d’Eve. Et les mêmes sources de poursuivre : “la patronne du portefeuille de l’époque charge le donneur d’ordre, Auguste Matata Ponyo”.

Ainsi, la déposition de Louise Munga vient s’ajouter à celle de Vahamwiti et établit clairement, selon plusieurs observateurs, que l’homme à la cravate rouge était le seul chef d’orchestre de Bukanga Lonzo et sa débâcle. Une preuve de plus pour l’Inspection Générale des Finances qui insiste sur l’implantation totale du sénateur Matata Ponyo dans la débâcle de Bukanga-Lonzo.

Rappelons que Jules Alingete, IGF, a annoncé, dans un rapport, que plus de 200 millions $ ont été détournés dans le cadre de ce projet. Et le procureur général près la Cour constitutionnelle, a déjà saisi le sénat pour demander la levée de l’immunité du sénateur Matata Ponyo et de la sénatrice Ida Kalonji, afin qu’ils répondent à la justice.

Liévin LUZOLO

1xbet Code Promo ENET2021