RDC/Affaire Bukanga-Lonzo : ces nouvelles révélations qui innocentent Matata Ponyo

Augustin Matata Ponyo ,ex premier ministre Rd congolais

Pendant que les sénateurs s’apparentent à décider sur la levée ou pas de l’immunité de l’ancien premier ministre, Matata Ponyo, cité dans le rapport de l’inspection générale des finances, comme étant à la base de la débâcle du projet Bukanga-Lonzo, ce dernier vient d’avoir un soutien de taille de la part de Christo Grobler, Patron d’Africom Commodities, société chargée de l’exécution dudit projet.

Interviewé par Radio Okapi, Christo Grobler dédouane l’ancien premier ministre congolais et charge le gouvernement de la RDC de l’époque.

Rappelant les pertes énormes enregistrées par sa société, le patron de Africom Commodities, a tenu à souligner que le projet agro-industriel de Bukanga-Lonzo a été victime d’un sabotage organisé et d’abandon du gouvernement au profit des importateurs des vivres en RDC.

Toujours d’après lui, après le départ de Matata Ponyo de la primature, le gouvernement n’a plus financé le projet.

“(…) Nous avions saisi la cour à Genève pour une médiation parce-que ce qui était arrivé et la façon dont nous avions quitté le pays, nous ne comprenions rien. Nous étions en partenariat avec le gouvernement et les travaux avançaient très bien. Quand monsieur Matata Ponyo a quitté la primature, les paiements sont allés en diminuant jusqu’à s’arrêter complètement”, a déclaré Christo Grobler avant de conclure :

“C’est aussi à cette période là que nos Bureaux étaient bombardés par des taxes, nous étions harcelés” dit-il.

Bruno Tshibala, Samy Badibanga ceux ceux qui ont succédé à Matata Ponyo à la Primature, avant l’avènement du gouvernement de la coalition FCC-Cach, dirigée par Sylvestre Ilunkamba.

Il faut souligner que l’ancien premier ministre s’est dit être prêt à affronter la justice congolaise pour lever tous les soupçons portés contre lui.

Joël Mesa Nzuzi