RDC/Accrochage à l'Ass. Nat : Delly Sesanga sous pression

Après l’incident qui se produit le 03 décembre 2021 à l'Assemblée nationale où le député national, Delly Sesange a traité Christophe Mboso, président de la deuxième chambre du parlement de "voyou", pour lui avoir exigé de retirer le terme "délinquant" dans son exposé devant les élus du peuple, les Députés nationaux révolutionnaires de l'Union Sacrée sortent de leur silence et exigent les excuses de la part de Delly Sesanga.

Dans leur déclaration du lundi 06 décembre dont copie parvenue à election-net.com, et ce, après une réunion de coordination, ces représentants du peuple se disent consternés et indignés par les propos "outrageants" de cet élu de Dimbelenge à l’endroit du speaker de la chambre basse.

"La coordination des députés révolutionnaires exige au collège Delly Sesange, la présentation officielle à la plus prochaine plénière des excuses révérencieuses, au Peuple Congolais, au Gouvernement de la République, à la Représentation nationale ainsi qu’à son Président dont la personnalité a été exposée au mépris du public, sous peine d’un déferrement de la question au Comité de Sages, et ce, conforme aux dispositions pertinentes du Règlement intérieur de l'Assemblée nationale", a-t-on lu dans cette déclaration.

Par ailleurs, cette coordination des élus nationaux révolutionnaires lance un appel à tous les députés nationaux, à se désolidariser de leur collègue (Delly Sesanga) "récalcitrant" et à s’engager, en vertu de la Constitution et des dispositions pertinentes du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale à préserver le prestige et la dignité de l'Assemblée nationale.

Jean-Paul Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *