RDC/Abus sexuels commis par les agents de l’OMS : Tedros Adhanom s’excuse et licencie quatre agents

Tedros Adhanom, Directeur de l'OMS.

Depuis des révélations troublantes sur les abus sexuels commis en RDC entre 2018 et 2021, un an après le début des enquêtes, l’Organisation mondiale de la santé s’est prononcée ce mardi 28 septembre 2021. Son Directeur, Tédros Adhanom, s’est excusé et promis de renvoyer des responsables directs, une première dans l’histoire de l’OMS.

"Je suis désolé par ce qui vous a été fait", a dit aux victimes devant la presse le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, dénonçant des actes "inexcusables" et "un jour sombre" pour l'organisation. Il a promis que les responsables seraient punis et a annoncé des investigations et des réformes.

Quatre licenciements ont été prononcés récemment pour les auteurs présumés toujours sous contrat. Tous les cas seront relayés auprès des autorités judiciaires.

Par ailleurs, Des "défaillances structurelles" et des fautes professionnelles sont ciblées par les enquêteurs.

L'année dernière, The New Humanitarian et la Fondation Thomson Reuters avaient révélé des accusations de violences sexuelles et de harcèlement lancées par des dizaines de femmes contre des travailleurs actifs de 2018 à 2020 sur la réponse à Ebola dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC). Nombre d'entre elles avaient ciblé des personnes "déclarant être" de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), mais d'autres agences onusiennes ou des ONG comme Médecins Sans Frontières (MSF) étaient aussi en cause.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *