RDC/30 juin : les Congolais humiliés par un diplomate américain arborant le drapeau de l'homosexualité

Mike Hammer, ambassadeur américain en RDC. Ph de tiers.

Après Emily Maltman, ambassadeur du Royaume-Uni en République Démocratique du Congo, c’est Mike Hammer, ambassadeur des USA en RDC, qui a brandi le drapeau multicolore des homosexuels pendant que les Congolais célébraient le 60è anniversaire de leur pays.

Un drapeau qui renferme les symboles LGBT qui sont un ensemble de symboles adopté par les lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres comme des éléments d’auto-identification, censés démontrer l’unité, la fierté et les valeurs partagées par cette catégorie de personnes.

Pour Mike Hammer, c’est une façon pour lui et son pays de célébrer la fin du mois de la fierté LGBTQI+ sur les réseaux sociaux et montrer aux yeux du monde, combien son pays est disposé à promouvoir l’homosexualité. 

"Alors que Pride Month se termine, les États-Unis continueront de promouvoir et de protéger les droits humains de personnes LGBTQI+ tout au long de l'année", a déclaré mercredi 30 juin l’ambassadeur Mike Hammer sur Twitter tenant un drapeau arc-en-ciel symbolisant l’homosexualité.

Malheureusement pour le diplomate américain, qui se prend pour un inculturé de la RDC, arborer ce drapeau le jour anniversaire de l’indépendance de ce pays qui l’a adopté, est une provocation pour tant de congolais. Car la culture africaine et congolaise en particulier n’admet pas ce genre de vie sexuelle.

Est-ce une façon pour les diplomates occidentaux en Afrique et en RDC en particulier, de préparer la voie à une possible imposition de cette « liberté » sexuelle aux partenaires africains et congolais en particulier ? La question vaut son pesant d’or surtout quand le silence gagne du terrain du côté des autorités congolaises en général et du législateur congolais en particulier.

Les congolais, quant à eux, ne sont pas restés indifférents à cette enième provocation, après celle de l’ambassadeur du Royaume-Uni, Emily Maltman.  Ci-dessous leurs indignations :

« Je pense Monsieur @USAmbDRC en faisant une telle publication, vous devriez enlever le nom Amani de notre culture. Faites-le chez vous, nous nous avons nos valeurs que nous préservons » ; « @USAmbDRC vous devez mener les actions cadrant aussi à nos coutumes et culture. Hisser ce drapeau sur la terre congolaise est une manière de marcher sur notre culture et nos coutumes, qui ne valident aucune de ces pratiques sexuelles abominable. » ; « Vous pouvez être homosexuel. Ce n’est pas notre problème Monsieur Mike. Pourquoi vouloir nous imposer votre manière de vivre et de faire ? Est-ce que la polygamie est légale aux USA ? » ; « Je suis sincèrement déçu de voir ça en plus le jour où de la commémoration de notre indépendance, je suis choqué c'est une insulte vis à vis de notre nation.

Liévin LUZOLO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *