RDC: 266 violations commises sur les enfants de l'Est au mois de juin (Monusco)

Bintou Keita, la nouvelle représente du secrétaire général des nations unies en RDC er cheffe de la Monusco ph de tiers

Bintou Keita, Représentante spéciale du Secrétaire général de l'ONU pour la République démocratique du Congo et Chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) était en conférence de presse ce mercredi 07 juillet 2021.

Devant la presse, la chef de la Monusco déplore les différentes violations faites à l'encontre des enfants dans la partie Est de la République démocratique du Congo (RDC). D'après elle, au cours de mois de juin 2021, " la MONUSCO a documenté 266 violations graves commises par les parties au conflit à l’encontre des enfants, dans l’Est de la RDC, dont 127 cas de recrutement ; 45 enlèvements ; 33 meurtres et mutilations ; 48 cas de violence sexuelle", fait-elle savoir.

Cependant elle salue la décision prise par le président Félix-Tshisekedi, celle de mettre en marche le Programme de Désarmement, Démobilisation, Relèvement Communautaire et Stabilisation (PDDRC-S)

" La réintégration des anciens combattants sur une base communautaire est l’une des conditions essentielles à la stabilisation de l’Est de la RDC à long terme. La MONUSCO et le système des Nations Unies se tiennent prêts à soutenir ce Programme", annonce-t-elle.

Il faut signaler que les groupes armés opérant à l'Est de la RDC, sont à la base de plusieurs violations des droits de l'homme.

Joël Mesa Nzuzi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *