Rapprochement entre Taiwan et les Etats-Unis : Pékin s’y oppose

Rapprochement entre Taiwan et les Etats-Unis. Ph. Illustration

A quoi joue Pékin? En tout cas, ce pays ne veut pas voir d’un éventuel rapprochement entre Taiwan et les Etats-Unis. Alors que des anciens sénateurs américains sont attendus ce 15 avril à Taïwan, Pékin fait la guerre aux américains et voit d’un très mauvais œil un rapprochement Washington-Taipei .« Nous conservons la possibilité de prendre toutes les mesures nécessaires, a déclaré Ma Xiaoguang, le porte-parole du bureau des affaires taïwanaises du Conseil d’État chinois.

Pékin donne le signal en s’entraînant ses militaires. C’est pour dire non à un rapprochement entre les Etats-Unis et Taiwan. A cet effet, les militaires s’exercent sur le terrain et sont déterminés pour en découdre. Mieux, la visite des anciens détenus est considérée comme informelle, elle a même suscité la colère de la Chine populaire.

Pour Pékin, pas question que Joe Biden envoie ses anciens sénateurs que Pékin considère comme étant un “camp de l’indépendance”. Cela peut aussi amener des relations soutenues entre Taiwan et les Etats-Unis. Pékin veut éviter tout cela. Des patrouilles sont menées pour tester le terrain .

De son côté, l’analyste Philip Zelikow fait remarquer que  « la Chine pourrait par exemple déclarer qu’elle va contrôler qui peut entrer et sortir de Taïwan. En fait, une simple zone d’exclusion suffirait, dans laquelle Pékin pourrait dérouter vers la Chine continentale tout navire qui lui paraîtrait suspect ». Il est, avocat, universitaire et conseiller du département d’État américain. Il parle en connaissance de cause.

Mapote Gaye avec RFI