PSG-Istanbul BB : le président Erdogan dénonce le racisme

Président turc Erdogan

Mardi soir, le Paris Saint-Germain affrontait Istanbul BB lors de la sixième et dernière journée de l'UEFA Champions League. Mais le match a été interrompu suite à des propos racistes du quatrième arbitre envers l'un des membres du staff du club turc. Les joueurs de l'écurie d'Istanbul, menés par Demba Ba, ont regagné les vestiaires, soutenus par le PSG. Une polémique qui fait couler beaucoup d'encre.

Sur les réseaux sociaux, le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a indiqué qu'il «condamne fermement les remarques racistes faites à l'encontre de Pierre Webo de l'équipe technique de Başakşehir». Puis il a ajouté : «je pense que les mesures nécessaires seront prises par l'UEFA. Nous sommes inconditionnellement contre le racisme et la discrimination dans le sport et dans tous les domaines de la vie».

Tony K.