Propos de Paul Kagame : La révolte des mouvements citoyens congolais face à “l’insulte”

Paul Kagame, président du Rwanda/ photo tiers

Évoquant le rapport Mapping, lors de son passage sur France24, Paul Kagame, président Rwandais, s’est montré trop négationniste.

Ces propos ne sont pas passés inaperçus du côté congolais. Plusieurs voix se sont levées à pour apporter un soutien au rapport Mapping et à la même occasion au docteur Denis Mukwege, défenseur dudit rapport.

De son côté le mouvement citoyen “LUCHA” appelle le gouvernement congolais à réagir face à ses propres ” négationnistes”.

“Ces propos du Président
Paul Kagame sont une insulte à la mémoire de nos morts, une insulte à tout le peuple congolais. Nos autorités ne peuvent en aucun cas rester aphones! Non au négationnisme !”, a fait savoir la LUCHA.

Filimbi, un autre mouvement citoyen attend aussi de son côté une protestation officiel du gouvernement congolais.

“Pour Kagame aucun crime n’a été commis en RDC. Quel négationnisme! Sans vérité et justice les relations sincères sont impossibles. Nous attendons une protestation officielle de la RDC”, lance Filimbi.

Rappel des faits:

Paul Kagame estime que :
“Le rapport du projet Mapping a été extrêmement controversé. En réalité, il a été hautement contesté par les gens en RDC ou dans les pays voisins. Il a été très politisé. Il y a d’autres rapports qui sont sortis et qui contestent et qui disent tout à fait l’inverse. Il n’y a pas eu de crime. Absolument pas. Que ce soit par les personnes évoquées ou les pays cités. C’est si vous voulez la théorie du double-génocide. Qui est à l’œuvre? “

Dans la foulée, il s’attaque au prix Nobel congolais, Denis Mukwege: ” Mukwege devient un symbole, un outil de ces forces qu’on ne perçoit pas. Il reçoit le Prix Nobel et on lui dit quoi dire “.

Joël Mesa Nzuzi

1xbet Code Promo ENET2021