Processus électoral en RDC : Joseph Kabila a échangé avec Antonio Guterres à New-York !

Le président congolais, Joseph Kabila et le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres  ont eu un entre hier à New-York. Cette rencontre à huis clos permet-elle de dissiper la polémique née du voyage manqué, en juillet dernier, du SG de l’ONU et du Président de la Commission de l’Union africaine qui devaient se rendre à Kinshasa.

Si les deux personnalités se sont rencontrées depuis les réunions de haut-niveau prévues à New-York sur la RDC ont été  par ailleurs annulées. Selon des sources surplace, les organisateurs se sont rendu compte de leur erreur de n’avoir pas associé les Congolais à leur préparation.

Le SG de l’ONU avait, dans sa suite, son envoyée spéciale en RDC et cheffe de la Monusco, Leila Zerrougui. Pour sa part, le Chef de l’Etat congolais avait à ses côtés, notamment le Vice-premier Ministre en charge des Affaires étrangères, Léonard She Okitundu, et son Directeur de cabinet, Néhémie Mwilanya Wilondja.

Même si rien n’a filtré de cet entretien, l’on croit savoir qu’il a tourné essentiellement autour du processus électoral en cours en RDC, de la situation sécuritaire et de la question du retrait de la mission onusienne. Dans son discours tenu la veille à la tribune des Nations-Unies, Joseph Kabila avait abordé toutes ces questions, réaffirmant, en ce qui concerne le processus électoral, que celui-ci se déroulait avec satisfaction et qu’il était irréversible. Il avait également dénoncé l’ingérence extérieure dans ce processus tout en réitérant l’engagement du Gouvernement à en assurer entièrement le financement.

 

José-Junior Owawa