Procès 100 Jours : les avocats de Vital Kamerhe claquent la porte

Vital Kamerhe, ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi. Ph. Tiers

Les Avocats de Vital Kamerhe ont quitté la salle après que la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe a rejeté la demande de Daniel Shangalume Nkingi alias Massaro, qui sollicitait la récusation de la composition. "La cour invite les parties en présence de plaider", rapporte Maître Christian Beya. La partie civile de la République a commencé sa plaidoirie.

Repris ce lundi 31 mai 2021, l'audience du procès 100 jours s'est poursuivie jusqu'à ce mardi 1er juin avec la présentation par chacune des parties de ses motifs  d'appel. La dernière à s'illustrer était la partie Kamerhe.

Mais la cour a poursuivi la plaidoirie en depit de l'absence des avocats de l'ancien directeur de cabinet du chef de l'État. L'affaire a été prise en délibéré et la décision est attendue au plus tard le 15 juin 2021.

Vital Kamerhe, Samih Jammal et Jeannot Muhima avaient été condamnés le 20 juin 2020 pour détournement des fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme 100 jours du Chef de l'Etat Félix Tshisekedi. Ils ont fait appel de cette décision qu'avait rendu le tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe.

La Rédaction