Prisons en RDC : ''On y entre sans espoir d'en sortir en bonne santé'' (Noël Tshiani)

L'économiste international, Noël Tshiani. Ph ENET/Liévin LUZ

Les conditions carcérales dans les provinces de la République Démocratique du Congo, ont toujours suscité plusieurs questions.

Nombreuses personnalités responsabilisent le gouvernement d'être l'acteur principal qui pourrait apporter des solutions idoines à cette question.

Noël Tshiani Muadiamvita, homme politique en RDC, a noté sur sa page Twitter ce mardi 15 septembre 2020, que les maisons carcérales en République Démocratique du Congo ressemblent aux mouroirs, car selon lui, ''on entre dans ces maisons sans espoir d'en sortir en bonne santé''.

Cependant, il a estimé que la réforme de la justice et l'avènement d'un État de droit fonctionnel devaient aussi la réhabilitation des maisons carcérales où l'on doit rééduquer les inciviques.

Rappelons que depuis plusieurs mois, les prisons de certaines provinces en République Démocratique du Congo enregistrent de décès.
Et ce suite à la faim et à la mauvaise prise en charge sanitaire.

Toute fois le gouvernement congolais est résolument engagé pour enquêter sur le fonds alloués à ces maisons carcérales.
Le vice-ministre de la justice, Bernard Takayishe l'a fait savoir le lundi 14 septembre 2020.

Comme pour la prison centrale de Makala, celui-ci a révélé qu'au moins 1 milliard de Francs Congolais sont alloués tous les trois mois à cette prison pour les besoins de détenus.

Prince Bagheni