Prestation des serments des juges : une journée sous tension attend les Kinois

Boulevard du 30 juin commune de la Gombe, lundi 29 juin 2020. Photo ENET/Liévin LUZ

La ville de Kinshasa se réveille sous une tension suite à la prestation de serment des juges constitutionnels ce mercredi au palais du peuple. Le Bras de fer entre la coalition au pouvoir est plus qu’évident. Jusque tard dans la soirée le FCC et le Cach n’ont pas réussi à arrondir les angles.

Le FCC a , dans un communiqué, appelé tous ses cadres qui évoluent dans les institutions de ne pas assister à la cérémonie. Plus encore, il a invité la population à faire barrage à ce “passage en force” et une”violation intentionnelle de la constitution”.

De leur côté, les soutiens du président Félix Tshisekedi ont, mardi également, appelé à une mobilisation de tous les militants pour que l'événement soit une réussite. Le secrétaire général a.i de l’Udps a, sous un ton menaçant, teinté d’ironie, appelé le FCC à laisser Joseph Kabila en dehors de ce dossier, mais de montrer des muscles comme des hommes.

Déjà au premières heures, Le dispositif sécuritaire a été renforcé tôt matin aux alentours du palais du peuple pour sécuriser son siège et assurer la sécurité de la cérémonie.

La République démocratique du Congo s’apprête donc à vivre une des journées historiques avec plusieurs équations inconnues ce mercredi.

Chris Lumbu