Premier League: la Fifa suspend plusieurs joueurs brésiliens

Ph. Illustration

Cette trêve internationale a été très tendue entre l’Amérique du Sud et l’Angleterre dont cette dernière qui a carrément retenus ces joueurs sud-américains à répondre à l’appel à leurs sélections nationales afin d’éviter de leur perdre pour plusieurs semaines, suite à la quarantaine imposée en raison des restrictions sanitaires liées à la Covid 19.

La FIFA, sur demande de plusieurs Fédérations Sud-Americaines notamment celle du Brésil, grand victime de cette décision de la Premier League anglaise, a donc décidé de sanctionner ces clubs européens suite à leur comportement.

En effet, selon les explications livrées par le média français Footmercato, Ces Fédérations ont décidé de riposter. La BBC et O Globoesporte expliquent ainsi que la Confédération Brésilienne de Football, en vertu des règlements en vigueur, a demandé à la FIFA de suspendre pour 5 jours à compter de la fin de la fenêtre internationale les joueurs qu'elle avait sélectionnés et qui n'ont pas été libéré par leurs clubs.

Autrement dit, Fred (Manchester United), Thiago Silva (Chelsea), Ederson et Gabriel Jesus (Manchester City), Roberto Firmino, Alisson et Fabinho (Liverpool), ainsi que Raphinha (Leeds) ne pourront pas jouer en Premier League ce week-end.

Pire, Thiago Silva et Fred ne seront pas non plus éligibles pour leur match de Ligue des Champions respectifs ce mardi, contre le Zenit Saint-Pétersbourg et contre les Young Boys de Berne.

Dans la même situation, le Zenit devra d'ailleurs se passer de Claudinho et Malcom en championnat et en C1.

Seuls Everton et Richarlison ont été épargnés, car la CBF s'est montrée reconnaissante envers les Toffees pour avoir autorisé l'attaquant à participer aux Jeux Olympiques de Tokyo, que la Seleção a d'ailleurs remportés.

Le Mexique, le Paraguay et le Chili ont emboîté le pas de la CBF, empêchant ainsi Raul Jimenez, Miguel Almiron et Francisco Sierralta de jouer jusqu'au 14 septembre inclus. La BBC ne sait pas si les clubs de Premier League prendront ou non le risque d'aligner lesdits joueurs ce week-end, sous peine de graves répercussions.

La prochaine trêve internationale, prévue pour le mois prochain, promet déjà d'être très tendue.

Election-net & Footmercato

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *