Pénurie d’eau à Kinshasa : le gouvernement s'est saisi du problème

Bâtiment de la Direction Générale de la REGIDESO à Kinshasa © photo Patrick Félix Abely

La population kinoise est confrontée à de sérieux problèmes d'eau potable ces dernières années. De l'Est à l'Ouest de la ville par exemple, les habitants de plusieurs communes de la ville province de Kinshasa connaissent des véritables problèmes d'accès à l'eau potable.

Certains ménages dans certains quartiers ont du mal à s’approvisionner. L’on constate au quotidien des manifestations souvent sur les grandes artères de la commune pour réclamer l'eau de la Régie de distribution d'eau (REGIDESO) dans les robinets.

Lors du dernier conseil des ministres tenu vendredi 28 mai à Kinshasa en visioconférence, le gouvernement s'est saisi du problème.

Pour sa part, le Vice-Premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Décentralisation, Sécurité et Affaires Coutumières, Me Daniel Aselo a souligné le mécontentement croissant de la population sur la persistance de la carence en eau potable de la REGIDESO à Kinshasa, indique le compte rendu du porte-parole du gouvernement.

Sur les nombreuses promesses faites par le président Félix Tshisekedi Tshilombo dans le cadre de son programme d’urgence des 100 premiers jours à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC) figurait aussi l’amélioration de la desserte en eau potable à travers la construction et le renforcement des infrastructures de la REGIDESO.

Félix Tshisekedi avait également promis la construction d’une usine de pompage de 110.000 mètres cubes d’eau par jour à Binza Ozone, dans la commune de Ngaliema. Mais qu'est ce qui bloque ? À cette question la Rédaction Election-net n'a aucune reponse.

Nelly E,