Pénurie de poisson : Les États-Unis ont une énorme solution

repopulation de lacs avec des poissons déversés depuis un avion. Ph. Tiers

Pour repeupler les lacs de montagne de l’Ouest américain, des avions bombardent les étendues d’eau de milliers de poissons.

C’est une cargaison un peu particulière qui survole les lacs de l’Utah (États-Unis). Des poissons qui font un plongeon de 10 à 15 m dans le vide, un moyen de repeupler les étendues d’eau de montagne. La méthode est employée depuis soixante ans pour des endroits inaccessibles en voiture.

90% de ces truites tombées du ciel survivent au largage. Elles sont d’abord élevées dans un vivier et mesurent entre 2 et 7 cm. “Cela crée des réserves de poissons, comme ça, ceux qui veulent aller pécher dans ces endroits reculés ont des poissons à attraper”, indiquait en 2018 le responsable de l’opération, Ted Hallows chez francetvinfo.

Les poissons élevés sont stériles, cela permet de contrôler parfaitement la population dans les lacs. Selon les pilotes, à une vitesse de 150 km/h et sans vent, il est impossible de rater la cible. 

Et pourtant, en RDC, qui souffre aussi de la pénurie de poissons, la pisciculture est en grande partie informelle et intégrée aux autres activités génératrices de revenus. Il s’agit le plus souvent d’une activité secondaire exercée par les petits exploitants dont l’activité principale est d’élever du bétail ou de cultiver la terre. Le secteur ne dispose pas encore de l’organisation et des investissements nécessaires pour augmenter sensiblement sa production. L’acquisition d’une quantité et d’une qualité constantes d’intrants, en particulier d’aliments et d’alevins (jeunes poissons, surtout de moins d’un an, et de la taille d’un doigt humain), est en tête de liste des défis à relever.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *