Pénurie de blé : Une alerte des fabricants français

Un champ de blé, Ph. Tiers


L’on va vers une pénurie de blé terrible qui risque d’avoir des conséquences néfastes dans certains endroits du monde. A l’origine, le changement climatique menace ce secteur d’une importance capitale.

En conséquence, les fabricants français alertent avant qu’il ne soit tard. Car, cela pourrait engendrer une flambée des prix. « Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires », ont ainsi prévenu le Sifpaf (syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires) et le CFSI (Comité français de la semoulerie industrielle), lit-on à travers un communiqué.

La situation est inquiétante à leur dire. A en croire ce syndicat, les causes sont provoquées par les changements climatiques. Une situation qui pousse une alerte des fabricants français.

A cet effet, le monde est menacé ; personne ne peut s’en sortir. Il va falloir que les dirigeants du monde prennent des mesures hardies. Dans le communiqué du syndicat des industriels fabricants de pâtes alimentaires, on fait constater aussi« des pluies beaucoup trop abondantes en Europe et une sécheresse sans précédent au Canada », qui conduisent à une « pénurie de blé dur, seule matière première des pâtes alimentaires, et à la flambée historique des prix mondiaux ».

Une chaleur horrible au Canada


De son côté, le Canada souffre à cause d’une forte chaleur qui menace ce pays. On y voit même des morts. Les populations de ce pays vivent une tourmente totale ; elles ne savent plus quoi faire.


Pourtant ce pays, est le premier pays producteur de blé dur, dont il représente à lui seul les deux tiers du commerce mondial. Leur rôle est capital dans la production de blé. Maintenant, les conséquences peuvent être douloureuses à cause de cette forte d’intensité de chaleur.


Une récolte insuffisante


Pour leur part, les industriels pastiers haussent le ton ; ils sont d’avis qu’il ne sera pas possible d’alimenter le marché mondial avec des blés durs stockés. La suite, la récolte sera totalement insuffisante ; cela pourrait aussi réduire fortement le potentiel utilisable de blé dur français pour faire des pâtes alimentaires ». Compte tenu de tout cela, un cri de détresse est lancé pour décanter la situation au plus vite possible. Des experts exigent un plan d’urgence. Ils y voient une forte hausse qui pourrait affecter le Canada. Dans ce cas de figure, ils interpellent les pouvoirs publics.


Mapote Gaye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *