Pays-Bas : le gouvernement démissionne après un scandale administratif

Mark Rutte, premier ministre néerlandais. Ph. Robin U/EPA

Les médias néerlandais ont rapporté vendredi 15 janvier la démission du gouvernement du Premier ministre Mark Rutte. Pour cause ? Un vaste scandale dans lequel des milliers de familles ont été accusées à tort de fraude, apprend-on de l'AFP.

Selon les médias, Mark Rutte doit annoncer la nouvelle lors d’une conférence de presse à 14 h 15, qui intervient à deux mois seulement des élections législatives et en pleine crise sanitaire.

Des milliers de familles ont été accusées à tort de fraude aux allocations familiales, avant d’être contraintes à les rembourser, ce qui a plongé une partie d’entre elles dans de graves problèmes financiers, révèle la même source.

Il sied de noter, le système politique néerlandais permet l’existence d’un gouvernement démissionnaire, qui peut s’occuper des affaires courantes dans l’attente de la formation d’un nouveau gouvernement ou de la tenue d’élections.