Paralysie administrative à l’assemblée nationale : le député Tony Mwaba dénonce une stratégie du bureau Mabunda.

Quelques députés lors d'une plénière à l'Assemblée nationale. Photo de tiers

Ecouter cette information

Le bureau de l’assemblée nationale est aux prises en justice devant le conseil d’État avec le député national Albert-Fabrice Puela qui reproche à Jeannine Mabunda de n’avoir pas présenté un rapport financier de sa gestion en session de septembre, depuis, un climat tendu se vit à cette institution. Plusieurs députés dénoncent la fermeture des services courrier.

Le député national élu de Kinshasa, Tony Mwaba dit avoir été renvoyé ici et là sans pouvoir déposer son courrier.
“…cela fait une semaine que je cherche à déposer un courrier pour le compte de la Présidente et le deuxième vice-président mais le service courrier de l’assemblée nationale est fermé, après j’ai envoyé mon assistant mais toujours fermé. J’ai approché un administratif indiscret qui me révélera que ces agents ont été congédiés et le bureau fermé pour empêcher que le conseil d’État ne puisse déposer un quelconque courrier” a déclaré ce député Udps élu de Kinshasa.

Parmi les raisons supposées de cette fermeture, Tony Mwaba voit en cela un de fuite de l’équipe Mabunda pour éviter les notifications du conseil d’État
“… c’est pour empêcher à ce qu’on dépose la requête en destitution du bureau qui est déjà réputé démissionnaire. Nous avons des correspondances à déposer mais on ne sait pas le déposer”conclut-il

BM