Ouganda : La commission électorale refuse plus de 75% des accréditations d’observateurs électoraux américains

 
L’ambassadrice américaine Natalie E. Brown s’est prononcée sur l’annulation de la mission d’observation diplomatique américaine des élections en Ouganda.

Dans sa déclaration relayée sur la page Twitter de l’Ambassade des États-Unis à Kampala 13 janvier 2021 et consultée par Election-net.com ce jeudi 14 janvier 2021, elle se dit que c’est avec une profonde déception qu’elle annonce la décision de la Mission américaine en Ouganda d’annuler notre observation diplomatique des élections du 14 janvier en Ouganda en raison de la décision de la Commission électorale ougandaise de refuser plus de 75% des accréditations d’observateurs électoraux américains demandées. 

”Avec seulement 15 accréditations approuvées, il n’est pas possible pour les États-Unis d’observer de manière significative le déroulement des élections en Ouganda dans les bureaux de vote à travers le pays.
Malgré de multiples demandes, la Commission électorale n’a fourni aucune explication de sa décision, qu’elle a communiquée quelques jours à peine avant les élections”, a dit Natalie E. Brown

Cependant, elle rappele la mission de l’observation diplomatique des élections, ayant pour but de démontrer notre intérêt pour un processus électoral libre, juste, pacifique et inclusif. 

Tout en rappelant que les observateurs diplomatiques ne sont ni des participants ni des conseillers dans le processus électoral. ”Au contraire, ils observent de manière informelle le déroulement des élections, suivant des normes strictes d’impartialité, de non-ingérence et de respect des lois locales”

”Le gouvernement ougandais a soutenu ces efforts d’observateurs américains lors de plusieurs précédentes élections ougandaises. Cela rend la décision de refuser l’accréditation à tous, sauf à une petite poignée d’observateurs sélectionnés au hasard, d’autant plus troublante” indique-t-il.

En outre, elle a rappelé que les États-Unis ne prennent aucun parti dans les prochaines élections en Ouganda. Mais soutiennent un processus électoral libre, équitable, pacifique et inclusif. ”Pour les élections de 2016 en Ouganda, la mission américaine a dépêché 88 observateurs diplomatiques”, rappelle t-elle.

”Pour l’élection du 14 janvier, la mission américaine s’est conformée à toutes les exigences d’accréditation de la Commission électorale, comme nous l’avions fait lors des élections précédentes en Ouganda, mais la grande majorité de nos demandes pour 2021 n’ont pas été approuvées”, a-t-elle fait savoir.

Ainsi, elle a indiqué qu’ils sont préoccupés par les informations selon lesquelles la Commission électorale aurait refusé les demandes d’accréditation de membres d’autres missions diplomatiques et d’un grand nombre d’observateurs ougandais. Et d’ajouter, que nombreuses organisations de la société civile prévoyaient d’observer les élections, mais beaucoup n’ont pas reçu de réponse de la Commission électorale sur leurs demandes d’accréditation. 

Parmi les organisations de la société civile qui avaient déjà une accréditation organisationnelle, la grande majorité de leurs observateurs individuels n’ont pas encore deux jours avant les élections reçu des badges d’accréditation. 

Enfin, il a été noté qu’en l’absence d’une solide participation d’observateurs, en particulier d’observateurs ougandais qui sont responsables devant leurs concitoyens, les élections en Ouganda manqueront de responsabilité, de transparence et de confiance que les missions d’observation fournissent.

Prince Bagheni