Ouganda : ce qu'il faut retenir de l'attentat des ADF survenu à Kampala

Ce mardi 16 novembre 2021, Kampala, la capitale ougandaise a été la cible des Kamikazes. Des bombes ont explosé faisant des dégâts humains et matériels.

Fred Enanga, porte-parole de la police, a indiqué au cours de la journée, qu'il s'agissait "d'attentats-suicides". Celui-ci poursuit que ces attentats ayant coûté la vie à 3 civils sont à mettre à l'actif de la rébellion ADF, une rébellion qui multiplie des attaques dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, à l'est de la République Démocratique du Congo, pays voisin de l'Ouganda.

Ces attentats ont également fait une dizaine de blessés. Ils sont pris en charge dans des hôpitaux de Kampala.

Face à cette situation, la police appelle aux efforts des uns et des autres pour mettre hors d'état de nuire ceux qui menacent la sécurité en Ouganda. "Il y a une menace pour la vie de tous les Ougandais de la part d’un ennemi que nous connaissons tous. Travaillons ensemble pour combattre cette menace", a dit Fred Enanga.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *