Ouganda : Bobi Wine dénonce les fraudes

Bobi Wine, candidat de l’opposition à l'élection présidentielle ougandaise. Ph. Tiers

Au lendemain du scrutin présidentiel en Ouganda, l'opposant Bobi Wine crie au scandale. Il dénonce les fraudes de cette élection qui, pourtant s'est déroulée hier, dans le calme sans incidents majeurs à travers tout le pays. « J’appelle tous les Ougandais à rejeter le chantage. Nous avons certainement gagné cette élection et nous l’avons gagnée de loin », a-t-il déclaré, ce vendredi matin, en marge d'une conférence de presse que l'opposant Bobi Wine a tenue à son domicile...

Il dénonce de vive voix le déroulement de cette élection, parce qu'il est entaché de nombreuses irrégularités. Il se plaint aussi de ses nombreux observateurs de son parti qui sont arrêtés ou encore des bulletins qui étaient remplis dans certains centres de vote.Dans une colère noire, l'opposant Ougandais a dénoncé ses actes illégaux.

De son côté, pour le porte-parole de la Commission électorale, Paul Bukenya, un candidat a le droit de rapporter les irrégularités dans le processus du vote. Les résultats officiels n’ont pas encore été annoncés, mais il affirme que le scrutin s’est déroulé pacifiquement, avec une participation élevée. Une chose est certaine. L'opposant Bobi Wine se dit convaincu qu'il n'a pas perdu les élections.Raison pour laquelle, il a élevé sa voix, ce vendredi matin pour se faire entendre avant qu'il ne soit tard.

Mapote Gaye