Ouganda : 5 ADF tués et plus de 20 personnes interpellées

Ph.Illustration

La police ougandaise poursuit les investigations contre des attentats terroristes produits récemment à Kampala, capitale de l'Ouganda.

C'est dans cette optique qu'elle vient de rendre public le bilan des opérations menées dans le cadre de rechercher les présumés auteurs et co-auteurs impliqués dans ces attentats. Le porte-parole de la police Fred Enanga affirme que 5 présumés terroristes ont été tués dont 4 à Ntoroko. Il a par la même occasion soutenu qu'une vingtaine de personnes ont été interpellées.

Mardi dernier, 3 personnes sont mortes aux côtés de 36 blessées lors de l'explosion de deux bombes en pleine capitale. Le président Yoweri Museveni avait aussitôt appelé le public à "rester vigilant et contrôler les personnes aux points d'entrée des parcs, églises, mosquées, marchés".

"Nous travaillons avec les voisins pour faire face à ceux qui opèrent de l'extérieur", avait-il enchaîné, surtout que la nébuleuse ADF est active dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, à l'est de la République Démocratique du Congo.

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *