Obligation vaccinale en France : 3000 personnels soignants non vaccinés suspendus

Quelques parisiens à Paris/ photo France24

« Quelque 3000 suspensions » ont été signifiées à des personnels de santé non vaccinés contre le Covid-19 après l'entrée en vigueur mercredi de l'obligation vaccinale, a annoncé jeudi le ministre de la Santé Olivier Véran.

Ces suspensions concernent « essentiellement du personnel des services supports », « très peu de blouses blanches », a précisé le ministre de la Santé. La plupart sont « temporaires » alors que « quelques dizaines de démissions » pour refus de vaccination sont à déplorer.

En France, tous les professionnels des hôpitaux, soignants ou non, devaient avoir reçu au moins une dose de vaccin avant la date du 15 septembre s'ils voulaient pouvoir continuer à travailler.

nterrogé sur RTL, le ministre de la Santé a rappelé que l'obligation porte sur « 2,7 millions de salariés ». Les suspensions ne représentent donc que 0,1 % environ de cette masse salariale.

Olivier Véran a également signalé « quelques dizaines de démissions qui ont été recensées ». « La continuité, la sécurité et la qualité des soins ont été assurées dans les hôpitaux et des établissements médico-sociaux », malgré des « services techniques » comme un service d'IRM « gênés pendant quelques heures », a-t-il toutefois assuré.

Avec Les Echos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *