Nyiragongo : décès du chef autoproclamé de Munigi

Le chef autoproclamé tué

Autoproclamé depuis le 20 octobre 2021 comme chef du groupement de Munigi, SEKITU MUDEYI a été tué ce vendredi 22 octobre 2021 dans la matinée par les services de sécurité.

Selon les sources militaires, le précité était armé et a blessé un des policiers qui étaient dépêchés à son domicile pour l'arrêter tôt le matin.

Du côté de la société civile forces vives de Nyiragongo, l'on souligne que ''la victime n'avait ni arme, ni de milice'' comme certaines sources l'indiquent.

En rappel, le conflit coutumier à la tête de la chefferie de Bukumu en territoire de Nyiragongo perdure. Pendant plus de 20 ans, le pouvoir coutumier n'est pas toujours confié aux ayants droits, seuls les intérimaires se succèdent à la tête de cette chefferie. Une situation qui affecte même la sécurité de tout Nyiragongo.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *