Nord-Kivu : vers la construction d'une centrale de transformation de gaz méthane sur le lac Kivu

Photo illustrative du lac kivu

La construction d'une centrale de transformation de gaz méthane a été au menu de l'entrevue entre le ministre Didier Budimbu et une délégation de l'entreprise Symbion.

Les besoins dans le secteur des hydrocarbures et gaz en République démocratique du Congo sont nombreux, les possibilités également. Jeudi 3 juin, une délégation de la société Symbion a pris langue avec le ministre des Hydrocarbures, Didier Budimbu. Les échanges ont porté sur la matérialisation dans les délais raisonnables de la construction d'une centrale flottante de gaz méthane de 60 MW près de Goma dans le lac Kivu pour un investissement de 450 millions de dollars. Ce qui, à l'évidence, représente le plus gros investissement dans cette partie du pays de ces dix dernières années.

Symbion, une entreprise opérant au Rwanda, a déjà montré ses preuves notamment dans le secteur de la transformation du gaz méthane pour la production d'énergie électrique.
Le ministre des Hydrocarbures, faisant de la transformation et de l'exploitation du gaz méthane du lac Kivu son cheval de bataille, a montré tout son intérêt pour fructifier cette collaboration naissante avec la délégation de Symbion pour les étapes qui restent à franchir jusqu'à l'aboutissement de ce projet.

La transformation du gaz méthane du lac Kivu permettra non seulement d'assurer la sécurité énergétique et l'autosuffisance en éliminant le besoin d'importer de l'électricité du Rwanda et de l'Ouganda. Ce qui permettra aussi de stimuler l'industrialisation, la croissance économique et la création d'emplois.

L'un des apports de la transformation, l'exploitation et la production du gaz méthane, c'est la réduction de risque de fuite de gaz dangereux dans l'atmosphère et la baisse considérable d'interruptions de courant dues à l'activité volcanique et aux coulées de lave.

Election-net.com/cellcom Min Hydrocarbures