Nord-Kivu : Une hausse miraculeuse des cas de grippes à Goma

Nouvelle tour de contrôle de l'aéroport International de Goma. Ph de tiers.

La division provinciale de la santé de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu indique qu’il s’observe un taux de prévalence de syndrome grippal en hausse dans la ville depuis deux semaines. Une confirmation basée sur les plaintes exprimées par plusieurs familles de la ville volcanique, informe la radio Okapi.

Pour ce, le chef de division provinciale de la santé au Nord-Kivu, Dr Javier Kubuya, dans sa déclaration aux médias, le week-end dernier, « appelle la population à éviter toute automédication. La toux, la congestion nasale, l’écoulement nasal et parfois accompagnés de maux de tête, maux de gorge ou de la fièvre, sont entre autres les symptômes dont se plaignent les membres de plusieurs familles dans la ville de Goma depuis plusieurs jours », indique-t-il.

Il estime que la population devrait toujours recourir à l’expertise médicale en ce moment où la ville fait face aux menaces de cette nouvelle vague de COVID-19. 

« Je note que nos populations sont en train de présenter un certain nombre de signes de maladies. Et c’est important de leur demander de consulter la formation sanitaire la plus proche. Pour que les professionnels comprennent de quoi souffre l’une ou l’autre personne. Surtout en cette période où nous sommes en train de répondre contre la COVID-19. En province nous avons tous les jours des milliers de cas qui sont diagnostiqués, et la COVID-19 c’est un diagnostic de laboratoire », a-t-il-soutenu.

Par ailleurs, Dr Javier Kubuya a signifié au média onusien que « jusque-là, il n’y a pas encore un rapport épidémiologique détaillé sur cette situation ».

Liévin LUZOLO 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *