Nord-Kivu : un élément FARDC tué lors de l'attaque d'une position militaire à Lubero

Des militaires de FARDC au front à l'Est.

C'est dans la matinée de mardi 23 novembre 2021 que des détonations d'armes ont été entendues à Ndoluma, village situé à plus ou moins 7kms de l'agglomération de KITSOMBIRO partie sud en groupement MUSINDI , chefferie des BATANGI dans le territoire de LUBERO, au Nord-Kivu.

Selon la société civile forces vives noyau de KITSOMBIRO qui livre cette nouvelle à l'opinion, le bilan provisoire est de 1 élément FARDC tombé sur le champ d'honneur, un autre blessé et quelques effets militaires emportés par ces inciviques qui se sont volatilisés dans la nature après les poursuites militaires.

Augustin KOMBI KASONIA, président société civile forces vives noyau de KITSOMBIRO indique que ces assaillants seraient assimilés aux maï-maï actifs dans cette partie du Nord-Kivu.

Il sied de noter que plusieurs groupes armés continuent à commettre leurs exactions à l'endroit de la paisible population, d'autres attaquent des positions militaires même en cette période exceptionnelle de l'État de siège.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *