Nord-Kivu : Un élément FARDC tué et son arme emportée lors d’une attaque de la base de la MONUSCO à Lubero

photo illustrative du Groupe armé Nyatura actif dans le Masisi

Un élément  des forces armées de la République Démocratique du Congo a été tué ce mercredi soir et son arme emportée par les Maï-Maï au territoire de  Lubero dans la province du Nord-Kivu.  

Robert Kakule Madirisha , coordinateur de l’ONG   Sauveurs de la paix et l’environnement pour le développement de la RDC SPEED RDC, une organisation de la société civile’, indique que cet incident  est survenu à la base de la mission  Onusienne située à Mulo eu Nord du territoire. Toute  il déplore cette situation en appelant les manifestants anti MONUSCO à revendiquer dans la légalité.

“Nous condamnons fermement cet acte de violence. C’est regrettable ! Si on reproche à la Monusco quelques choses,des revendications doivent être légales, remontées par des structures légales par des voies légales ! La violence ne résout rien”, s’insurge-t-il. 

Par ailleurs, il invite ces Maï-Maï à remettre cette arme.

“Quelle importance pour les mai mai à Lubero ? Aucune. Remettez les armes. C’est à Beni où il y a à faire”,a déclaré le coordonnateur de l’ONG Speed

Depuis quelques jours, plusieurs manifestations anti Monusco sont organisées dans les grandes villes du Nord-Kivu pour exiger le départ de la Mission Onusienne de la RDC.

Patrick Félix ABELY