Nord-Kivu : Un autre civil tué par des hommes armés à Goma

Un militant de la LUCHA RDC-Afrique tué à Goma

Edison Kambale, militant du mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA-RDC Afrique a été tué la nuit du lundi 13 décembre 2021 par des hommes armés à Goma au Nord-Kivu.

Dans un communiqué signé par ce mouvement citoyen, celui-ci dénonce la persistance des cas des assassinats dans les provinces du Nord Kivu et Ituri où l'état de siège a été décrété ''[…] nous continuons à enregistrer des pertes en vies humaines à l'intérieur, mais aussi dans les grandes villes dans les deux provinces'', peut-on lire dans ce communiqué.

Il a été révélé dans ce communiqué que le précité a été fusillé par des bandits en uniforme de la police au niveau de l'hôpital CBCA Virunga non loin du Camp militaire Munzenze.

''[…] il a été dépouillé de tout ce qu'il avait avant que ces bandits ne lui logent les balles dans le corps'',

Face à ce nouvel assassinat dans la ville de Goma, ce mouvement exige une enquête indépendante. Et ce, pour que les auteurs de cet acte soient punis conformément aux lois de la République.

Il a été rappelé dans ce communiqué qu'un autre jeune a été tué, il y a une semaine, par des présumés patrouilleurs de la PNC et FARDC, dans le quartier Katoyi, sur l'avenue Kasindi 2 lorsque ces bandits essayaient de ravir le téléphone d'un passant, toujours dans la ville de Goma.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *