Nord-Kivu/Sinistrés de Nyiragongo : le présumé détourneur du don de Moïse Katumbi dénoncé

Un présumé détournement des biens vivre et non vivre donnés par Moise Katumbi Chapwe aux sinistrés du volcan Nyiragongo a été dénoncé.

Tôt le matin de ce mercredi 29 septembre 2021, des barricades ont été signalées à Nyiragongo où certains sinistrés ont dénoncé la vente des jetons par ''la protection civile'' en complicité avec certains éléments FARDC et de la PNC.

''Cela a énervé ce matin mercredi, 29/09/2021 où la population sinistrée en colère jusqu'à barricader la route Munigi-goma vers l'accès OPRP devant le Camp Kayembe des sinistrés'', a dit à Election-net.com un des sinistrés sous anonymat.

Selon certaines indiscrétions dans ce camp de Kayembe, la plupart qui y habitent sont oubliés et ''les faux'' sinistrés reçoivent les dons apportés aux sinistrés.

''[…], Nous refusons l'armée dans la dotation des sinistrés et que le comité des sinistrés soit révisé. Car, dedans, il n'y a que des militants des politiciens. Nous demandons l'implication des autorités civiles, si non il y aura mort d'homme aujourd'hui à Munigi'', a dit Jackson Kitambala, vice-président de la jeunesse du groupement Munigi

Pour la société civile de Nyiragongo, il faut changer le coordonnateur de la protection civile de Nyiragongo qui aurait distribué les jetons selon des tendances politiques.

"Le départ du Coornateur de la Protection Civile Nyiragongo reste l'unique solution pour la meilleure gestion des Sites des sinistrés. D'ailleurs, c'est bien lui qui aurait distribué les jetons sur base des tendances politiques", a dit Mambo Kawaya, président de la société civile forces vives de Nyiragongo.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *