Nord-Kivu : rapt de 5 civils à Rutshuru

Bureau administratif du Terrotoire de Rutshuru. Photo de tiers

Le rapt a eu lieu dans deux localités du territoire de Rutshuru notamment à Nyamilima et Rangira. C'est dans la soirée du week-end dernier que 5 civils sont tombés dans le filet des hommes armés.

L'information est livrée à election-net.com par Mbusa Mukanda Aimé, un des notables de la place. Il affirme que les kidnappés bien identifiés sont encore en captivité jusqu'à ce dimanche.

"5 personnes ont étés kidnappées dans 2 localités différentes il s'agit : 1: Nyamilima: Groupement BINZA un enseignant répondant au nom de Kambale okelo George, professeur à l'Institut Buramba vivant à Nyamilima 40eme km et voisin du nouveau chantier de l' ISDR-BINZA/Nyamilima les kidnappeurs qui lui ont enlevé sont bien identifiés (watoto ya mugini)", rapporte-t-il avant de préciser :

"La plupart des kidnappeurs et bandes armées à Rutshuru sont des démobilisés et souvent les groupes armés ont choisi le kidnapping comme source d'autofinancement d'où nous demandons au gouvernement de voir comment prendre en charge ces démobilisés et neutraliser tous les groupes armés qui recrutent".

Dieubon Mughenze

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *