Nord-Kivu/PDU: voici le plan de référence d'urbanisme de la ville de Goma

Pius Muabilu, le Ministre des villes, a ouvert, par vidéo conférence, ce jeudi 1er juillet à Goma, l'atelier de présentation et validation de l'avant-projet du Plan Urbain de Référence de cette ville.

L’explosion démographique, les mouvements de sols, la présence de volcans actifs et les inégalités sociales ont poussé le Ministère de l'Urbanisme et Habitat et ses experts à des nouvelles réflexions et à l'émergence d'un nouvel urbanisme, mettant la ville au coeur de la question du développement.

L'élaboration des documents de référence (Plans Urbains de Référence et Plans Particuliers d'aménagement) pour le développement de 4 villes congolaises à titre pilote (Kikwit, Matadi, Bukavu et Goma), à travers le Projet de Développement Urbain (PDU), financé par la Banque mondiale, a impulsé une prise de conscience collective sur les bienfaits d'une urbanisation planifiée.

Durant deux jours, la société civile de Goma, les techniciens, les experts du Ministère, les élus locaux et la population vont assister et débattre sur les grandes orientations formulées par l'Institut Supérieur d'Architecture et d'urbanisme pour offrir un nouveau cadre de vie aux Gomatraciens et pour dédensifier plusieurs quartiers de Goma fortement occupés.

La question d'extension de la ville de Goma vers deux nouvelles cités satellites, Sake 2 et Sake 3, comme logique de densification et de sécurité, a focalisé l'attention des participants lors de cette première journée.

"Il vous appartient de vous exprimer sur les grands axes proposés pour atteindre l'objectif des cités intégrées, viables et ouvertes à tous. D'autres réunions publiques avec toutes les autres couches de la population seront organisées, conformément à la démarche participative et inclusive que nous avons imprégnée à ce processus, dès son entamé.
Il s'agit non seulement d'intéresser le citoyen à l'exercice de la démocratie, mais, plutôt, de l'associer à l'élaboration de son nouveau cadre de vie, afin de mieux asseoir la légitimité des décisions qui seront prises et faciliter la gestion des espaces à créer", a conclu le patron de l'Urbanisme et Habitat.

Liévin LUZOLO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *