Nord-Kivu/Nyiragongo : les collines sous contrôle de l'armée Rwandaise

Un hélicoptère de l’armée congolaise vole au-dessus des troupes rwandaises en préparation d’une opération conjointe à Goma, dans l’est de la RDC, 25 février 2009.

La Coordination provinciale de la Société Civile au Nord-Kivu a, dans un communiqué exploité par Election-net.com lundi 16 août 2021, alerté sur l'insécurité dans plusieurs territoires.

Pour le cas du territoire de Nyiragongo, il a été révélé dans ce communiqué que les collines Kanyesheja 1 et 2 restent entre les mains de l'armée Rwandaise, tout en indiquant qu'il y a aussi des traversées clandestines des personnes en provenance du Rwanda vers la République Démocratique du Congo entre les bornes frontières 10 et 21.

Par ailleurs, il a été rapporté dans ce communiqué que 4 cas d'assassinats, 5 blessés par balles, et 8 cas de kidnapping parmi les humanitaires de l'ONG Eper Suisse et 9 cas de cambriolages des maisons, ont été enregistrés dans cette partie du Nord-Kivu.

Enfin, la Société Civile a souligné que 40 conflits des pouvoirs coutumiers persistent et le Chef de chefferie de Bukumu ayant droit au trône demeure non installé en dépit du prononcé de la sentence le reconnaissant ayant droit.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *